Veuillez patienter

Agenda

Agenda

Évènements

Tous les ans diverses manifestations sont organisées pour soutenir l'association ASMADA et en particulier au mois de Mars une fête est organisée en souvenir de la création de l'association en 2003.

Évènements futurs

03Février2018

Fête annuelle d'ASMADA

Spectacle théâtral et musical avec des acteurs malgaches et la chanteuse Lalatiana
samedi 3 février à  20 h au"167"
167 avenue Charles de Gaulle, Neuilly-sur-Seine

Évènements passés

10Octobre2017

Comédie de Neuilly

La Comédie de Neuilly présente, au "167", au profit de 3 associations dont Asmada, Stationnement alterné, une comédie de Cooney, adaptation de Stewart Vaughan, mise en scène Michèle Taleb;
mardi 10 octobre à  20 h 30
167, le théâtre situé 167 avenue Charles de Gaulle à Neuilly-sur-Seine















 

28Janvier2017

Concert 100 voix pour Madagascar

A l'occasion de sa fête annuelle, ASMADA organise un concert avec Lalatiana en soliste. Elle accompagnera une chorale  de chants populaires malgaches . Le concert aura lieu au"167", ex- théâtre de Neuilly-sur-Seine, 167 avenue Charles-de-Gaulle.

09 Au10 Décembre 2016

Opération micro-don

Une opération organisée par microDON au profit d'ASMADA a eu  lieu le vendredi 9 et le samedi 10 décembre 2016 toute la journée dans un grand magasin de Neuilly-sur-Seine.
 

03Décembre2016

Assemblée générale

L'assemblée générale annuelle d'ASMADA aura lieu le samedi 3 décembre à 9 h45 à la Maison des Associations de Neuilly-sur-Seine, 2 bis rue de château.
Les pouvoirs peuvent être envoyés sur le site.

27 Au29 Octobre 2016

Festival International de jazz à Nosy Be

Lalatiana, marraine d'Asmada, chante au premier festival international de jazz de Nosy Be, île paradisiaque située au nord-ouest de Madagascar, avec David Lynx, Jacky Terasson, Stéphane Belmondo et les Malagasy Guitare Masters. Elle chantera le 28 janvier 2017 à Neuilly-sur-Seine pour la fête d'Asmada.

Publications

EDITORIAL N° 3 : Février 2016

Le samedi 30 janvier, Asmada avait organisé au théâtre de Neuilly-sur-Seine un concert du Lalatiana Quintet, avec une scénographie de Damien Schoëvaërt, Vice-Président d’Asmada.  Lalatiana, marraine d’Asmada est une chanteuse  très renommée à Madagascar. Elle était accompagnée par Rija Randrianivosoa à la guitare, Andramampianina Rakotomalala au valiha, Gabrielle Koehlhoeffer à la contrebasse et Grégoire Catelin au violoncelle. Ce concert a réuni près de 400 personnes des deux nationalités malgache et française. Les participants n’ont pas tari d’éloges sur la voix de Lalatiana:  Magnifique, Extraordinaire, Emouvante, Fabuleuse…
   La soirée a débuté par une présentation d’Asmada par Arlette Bruel-Groléas, Présidente fondatrice. Elle a tout d’abord remercié Mme Ariane Gellé, Adjointe au Maire de Neuilly-sur-Seine , Mr le Maire de Masindray et l’entreprise DECLEOR. Puis elle a fait un court résumé des 5 pôles d’action de l’association : l’adduction d’eau à l’intérieur des hameaux, le reboisement avec des arbres dont les feuilles produisent des huiles essentielles , l’électrification solaire de bâtiments publics. l’éducation avec la rénovation de la bibliothèque, et enfin le soutien à un petit hôpital.
   Dans la première partie du concert, Lalatiana a chanté des chansons des Hauts Plateaux de Madagascar des années 1930, dont la particularité est un rythme à « 6/8 » asymétrique et chaloupé. Ces chants issus de la culture ancestrale des malgaches, particulièrement bien mis en valeur par la projection en arrière-scène de magnifiques dessins et photos qui avaient été présentés lors de l’exposition coloniale internationale à Vincennes en 1931, sont empreints de beaucoup de nostalgie et de poésie. Ils ont enchanté et ému tous les malgaches de la salle mais aussi le public français.
  L’entracte a permis ensuite à tout le monde d’apprécier le buffet malgache en savourant les délicieux sambos accompagnés d'achards de légumes , le bœuf « ritra » avec du riz , puis les gâteaux au coco. Malgré l’affluence, l’ambiance dans le foyer bar a été très cordiale autour du punch, du vin et du champagne. Tous les plats préparés par les bénévoles d’Asmada ont été très appréciés pour leur qualité gastronomique.
   Dans la seconde partie du concert, Lalatiana nous a régalés avec les chants de son propre répertoire, avec en arrière-scène de  jolis dessins originaux de Damien Schoëvaërt. Tous les malgaches de la salle ont repris les refrains avec bonheur et les français, bien que ne comprenant pas les paroles, ont ressenti toute l’émotion dégagée par les textes et la voix « sublime » de Lalatiana. Le concert s’est achevé sur un final magnifique, le chant de pardon et de fihavanana (amitié) « lanitra manga » (ciel bleu).
   Les membres du bureau d’Asmada sont allés rejoindre Lalatiana sur la scène pour lui offrir des roses et un cadeau de l’entreprise DECLEOR, le donateur principal. Ensuite les "fans "  de Lalatiana se sont regroupés dans le hall du théâtre pour être photographiés avec « la star ». Le bénéfice de cette soirée permettra de continuer l’électrification solaire  de la commune de Masindray à 20 km d' Antananarivo, capitale de Madagascar.
 
Arlette Bruel-Groléas et Jacques Augé,  Membres du Bureau d’Asmada

EDITORIAL N° 2 - JUILLET 2015

Quand on cherche à définir Madagascar, qui est à l’aube d’un développement harmonieux de ses richesses naturelles et humaines, plusieurs idées viennent à l’esprit.
Concernant les hommes laissons-nous guider par le magnifique film  franco-malgache de Lova Nantenaina, « Ady Gasy ». Ce film est non seulement une pure merveille de réalisme sur la débrouillardise « à la malgache », mais aussi un éloge de la solidarité, de la grandeur d’âme de la population pauvre de Madagascar. Plutôt que de posséder, d’amasser des richesses, en bref d’avoir, le malgache qui ne possède rien va essayer de privilégier l’être, d’embellir son âme et de donner tout son cœur. Une simple phrase prononcée par une femme dans le film montre bien la solidarité innée du malgache qui  sait partager : « s’il pleut dans ta maison, allons dans la mienne ». La gentillesse du malgache, sa quasi-absence de rébellion face aux crises successives qui sont juste évoquées dans le film, semble se refléter dans ce proverbe des ancêtres : « il n’y a rien de plus solide qu’un rocher, mais comme il ne dit rien, les oiseaux lui chient dessus ».
Cette débrouillardise de la population n’est bien sûr pas suffisante pour les besoins et l’avenir des jeunes et il faut aller plus loin pour développer des ressources durables.
L’association Asmada et sa Présidente, Arlette Bruel-Groléas, œuvrent dans ce sens.  Son séjour de deux semaines en avril à Masindray (Madagascar) lui a  permis  de soutenir  ses partenaires sur le terrain, de vérifier l’état des réalisations et de démarrer de nouveaux projets
Au sujet du reboisement, les Eucalyptus citriodora plantés en 2010 arrivent à maturité, il faut les faire élaguer à 5 mètres pour pouvoir dans l’avenir faire une cueillette optimale des feuilles.
Dans la continuité de l’action en faveur de l’éducation initiée par nos 7 bénévoles en octobre 2014 Arlette Bruel-Groléas a rencontré le directeur de l’Alliance Française de Madagascar et  lui a demandé d’organiser un soutien scolaire en vue de l’apprentissage de la langue française pour les élèves de CM1 et CM2 de l’EPP d’Ivoara à Masindray. Un professeur de  l’Alliance Française viendra  à la rentrée scolaire 2015 dispenser des cours de conversation en  français aux élèves volontaires.
 Le deuxième projet prévoit l’achat de kits solaires pour les habitations du fokontany (quartier) de Tsarahonenana  à Masindray. Les villageois (1750) n’ont pas l’électricité dans leurs maisons et utilisent des lampes à pétrole qui sont moins chères que les bougies. Ces lampes présentent de nombreux inconvénients, la toxicité due aux vapeurs du pétrole entraînant des maladies pulmonaires et un danger d’incendie dû à leur instabilité.
Le troisième projet consiste à venir en aide à un hôpital de taille moyenne dans la banlieue d’Antananarivo,  la capitale de Madagascar.  Grâce à une amie médecin, le Dr Lucie Ranaivoarisoa, Arlette Bruel-Groléas a pu  visiter  l’hôpital de Mahitsy (106 lits) situé  à 32 km et organiser une réunion avec  l’équipe médicale constituée de 20 médecins-chirurgiens et de 19 infirmiers. « Tout est nécessaire depuis les stéthoscopes jusqu’au bloc opératoire» a dit le Dr Ranaivoarisoa avec beaucoup d’émotion et de dignité. Un dossier co-écrit par ce médecin et par la Présidente d’Asmada avec l’accord du Ministère de la Santé malgache, est prêt à être présenté à des organismes donateurs en septembre 2015.
         

Des nouvelles de l’Ile : En 2015 Madagascar a fêté le 55ème anniversaire du retour à l’Indépendance. Si le jour officiel est le 26 juin, dès le début du mois les villes et villages de l’île s’activent pour la fête nationale. Les animations et les commerces de rues font partie du quotidien des Malgaches, avec les embouteillages.
Le week-end du 19 au 21 juin, le carnaval de Madagascar a marqué cette période de fêtes avec son cortège de drapeaux, de lanternes, pétards et feux d’artifices. Plus solennel, le défilé militaire a eu lieu au Stade de Mahamasina le 25 juin.
Ainsi, les familles ont pu se divertir avant le retour à la routine et aux habituelles querelles politiques.
 
Asmada remercie chaleureusement la société DECLEOR pour son soutien sans faille depuis 2008 dans toutes ses actions et projets à Madagascar.
 
Arlette, Jacques et Christian, membres du Bureau d’Asmada
 

ÉDITO par Arlette BRUEL-GROLEAS- N°1

J'inaugure avec joie le 1er éditorial de cette nouvelle version du site de notre association. Nous serons plusieurs éditorialistes qui vous tiendront au courant de nos actions, de nos projets et de nos rêves, dans la commune de mes ancêtres Masindray près de la capitale Antananarivo à Madagascar.
L'association a été créée il y a 12 ans et depuis nous avons construit plus d'une trentaine de bornes fontaines, planté plus de 100 000 arbres, installé une quinzaine de panneaux solaires. L'année dernière en octobre 2014 sept bénévoles ont rénové une bibliothèque (1000 livres) et embauché une bibliothécaire à temps plein. C'est la première bibliothèque de cette commune de 15 000 habitants. Notre effort pour l'éducation des enfants de Masindray devrait faire partie d'une de nos priorités dans l'avenir.

Asmada a pu se développer grâce à l'appui sans faille d'une équipe de membres très actifs en France et sur le terrain, qui donnent beaucoup de leur temps.

La situation économique de Madagascar est tellement difficile que notre action si petite soit elle, est vitale pour les habitants de la commune et en particulier vis à vis des enfants. C'est pourquoi que vous soyez un fidèle ou un nouvel adhérent, votre contribution financière est essentielle et les villageois de Masindray sont très reconnaissants de votre générosité.

En leur nom à tous moi aussi, je vous remercie de votre précieux soutien.
N'hésitez pas à laisser un message pour nous faire vos remarques et suggestions, elles sont les bienvenues.

Arlette Bruel-Groléas

Adhérer

Adhérer

Devenez membre de l'association, faites-nous un don, inscrivez-vous et devenez acteur de nos actions.

ASMADA

AGENDA

Fête annuelle d'ASMADA : 03Février2018

Spectacle théâtral et musical avec des acteurs malgaches et la chanteuse Lalatiana samedi 3 février à  20 h ...

L’association d’aide au développement de communes rurales à madagascar

Fermer